Le projet

Le projet d’aménagements de la ligne existante au Nord de Toulouse doit améliorer la desserte voyageurs du nord de la région toulousaine et de la région Midi-Pyrénées et permettre l’arrivée de la grande vitesse à la gare Matabiau, au cœur de Toulouse

Le projet d'aménagement de la ligne s'étend sur 19 km et traverse 5 communes : Toulouse, Fenouillet, Lespinasse, Saint-Jory et Castelnau d'Estrètefonds.

Compte tenu du nombre de circulations actuelles, l’arrivée de la future ligne à grande vitesse Bordeaux – Toulouse et la volonté de la Région de développer les dessertes TER auront un impact significatif sur l’exploitation de la ligne existante à l’entrée nord de Toulouse.  Ces projets de développement entraineront notamment la juxtaposition de plusieurs offres ferroviaires sur la même ligne (TAGV, GL, fret, TER avec plusieurs niveaux de missions).

Il est donc nécessaire, afin de permettre une amélioration des capacités des infrastructures ferroviaires sur cet axe, d’envisager la mise à 4 voies de la ligne existante entre Toulouse et Saint-Jory

Les principes d'aménagements étudiés concernent :

  • la mise à 4 voies complète entre les communes de Toulouse et Saint-Jory : ajout d'une à deux voies supplémentaires selon le secteur,
  • l'aménagement des gares et des haltes : Route de Launaguet, Lalande-Eglise, Lacourtensourt, Fenouillet Saint-Alban, Saint-Jory, Castelnau d'Estrètefonds,
  • la création d'une véritable interconnexion fer/métro entre la halte Route de Launaguet et la station de métro La Vache.

Le projet doit permettre de répondre aux besoins de déplacement de long parcours (Trains Aptes à la Grande Vitesse), régionaux et périurbains du nord de la région Midi-Pyrénées (Trains Express Régionaux), mais aussi d'améliorer la ponctualité des trains et de renforcer la qualité des sillons pour le transport de marchandises (Fret).


Consultez les documents d'information et la fiche de votre secteur en ligne.